La mort n’était pas vraiment loin de moi

Je vous salue dans le nom de notre Seigneur JESUS CHRIST qui nous a aimés quand même nous étions encore des pêcheurs par qui je viens partager ce témoignage avec vous.

C’était en 2002 et j’étais en classe de 3ème au Lycée Aimé Césaire. Loin de moi l’idée de m’éventer mais par la grâce de Dieu j’étais très bien à l’école et je ne risquais pas d’échouer à mon examen de fin d’année. Mais comme vous le savez avec moi le diable est toujours prêt à nous empêcher de rentrer dans notre destinée.

Pour tout ce qui concernait nos études mon père prenait le soin d’être toujours en avance (pour la scolarité, les dossiers, etc. …) parce qu’il tenait à mettre tous à notre disposition pour que nous puissions avancer tranquillement dans notre parcours ; C’est ainsi que la date de dépôt des dossiers pour les examens de fin d’année n’était pas encore arrivée qu’il m’avait déjà donné l’argent du droit d’examen et tout les dossiers à fournir que je devais déposé à l’école. Amon arrivée à l’école mon éducateur a estimé qu’il était trop pour le dépôt des dossiers et qu’il me fallait attendre encore un mois. Je suis donc retourné avec mes dossiers et l’argent mais cette fois je les ai remis à ma mère qui ne vivait plus avec nous et qui habitait non loin de l’école de sorte que le jour où mon éducateur serait prêt à recevoir mes dossiers je puisse les récupérer rapidement avec maman Un mois après, comme convenu mon éducateur m’a demandé de lui apporter mes dossiers pendant que nous étions en cours et c’était un après midi ; je couru chez ma mère pour aller les chercher. Avant même les examens de fin d’année, le 30 Avril de la même année, je perdis mon père et ce jour fut vraiment une épreuve sans pareille. C’étai un mardi, j’avais cour à 9h 05min et je préparais pour aller à l’école quand mon frère ainé est venu annoncer la nouvelle. J’ai été tellement bouleversé par cette perte que je n’étais pas sur de me retrouver un jour mais JESUS CHRIST le Père des orphelins a pris soin de moi et continue de le faire jusqu’à aujourd’hui. Les examens était prévu du 02 au 03 juillet et donc les convocations seraient disponible à partir du 20 Juin. A cette date je me suis rendu à l’école pour le retrait de ma convocation et grande fut ma surprise ……..Très grande fut ma surprise quand mon éducateur, lui-même étonné de ce qu’il allait m’annoncer, m’apprend que je n’avais pas de convocation. Les convocations de tous les élèves étaient arrivées sauf la mienne. J’étais bouleversée, traumatisée parce que pas de convocation pas de composition….

Je courus le dire à ma mère qui à son tour s’empressa d’aller rencontrer mon éducateur ; après discussion celui-ci fini par lui dire que je n’avais pas déposé les dossiers pour demandé et que je n’avais non plus pas payé le droit d’examen. Pourtant sur la liste des élèves de 3ème de l’école qui avait déposé leurs dossiers et leurs argents pour le droit d’examen, j’avais mon nom et ma signature. Nous sommes allé d’explications en explications jusqu’au bureau du Directeur de l’école mais en conclusion rien à pu être fait pour moi et cette année là, je venais de passer neuf mois dans une classe pour rien du tout. Tout mes professeurs étaient désolé pour moi vu l’élève que j’étais en classe. Dans ma famille tout le monde était convaincu que je n’avais pas effectivement déposé mes dossiers et que j’avais dépensé l’argent du droit d’examen ; il n’y avait que ma mère qui me croyait et elle aussi elle allait très mal. Nous nous sommes mises à prier et nous sommes allés voir un Homme de Dieu pour lui poser le problème. Celui-ci après avoir longuement prié demanda à ma mère de ne pas pleurer et de bénir le nom eu Seigneur parce que tout il fait est bon pour nous. Il nous a clairement révélé que c’était le plan de Dieu pour ma vie car le Diable s’était déchaîné contre moi ; soit j’échouais au BEPC, soit je mourrais si j’arrivais à avoir le diplôme. Et comme j’étais déjà inscrite parmi les admis dans le spirituel, la mort n’était pas vraiment loin de moi et que c’était Dieu lui-même qui avait fait disparaître mes dossiers pour m’éviter la mort.et que l’année qui suivait serait la bonne. Ma mère a commencé à bénir le nom du Seigneur. Nous étions soulagé et heureuse d’entendre cette révélation. Moi encore parce que je commençais à douter de moi-même ; j’étais tellement embêté que je commençais à croire que je n’avais peut être pas déposé les dossiers, chose que j’avais bel et bien fait. Après chaque composition, je passais chez mes amis de classe pour voir les sujets qui était en mon sens vraiment abordable. Ce jour là j’ai compris que le Dieu que nous adorons était souverain et que rien ne pouvait contre sa volonté. Ce que sa bouche dit, sa main l’accomplis. Rien absolument rien ne retourne à lui sans avoir accomplis son effet.

L’Année qui a suivis, j’ai été admise au BEPC

 

Témoignage diffusé le 9 et 10 mai 2012 sur la page du groupe facebook TEMOIGNAGES

Categories: Témoignages

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.