Délivré des échecs aux examens scolaires

Recevez frères et sœurs, mes salutations les plus fraternelles.

Je veux profiter de cette page pour rendre gloire au Seigneur Jésus-Christ qui m’a délivré des échecs aux examens scolaires. Quelle grâce !

Très brillant à l’école, je suis arrivé en classe de 3ième au Lycée Moderne de Sakassou où j’ai lamentablement échoué au BEPC. Que s’était-il passé, je ne sais. J’ai voulu reprendre la classe, mon père ne l’a pas voulu et a préféré que je vienne continuer les études à Abidjan, car selon lui, c’est possible que beaucoup de facteurs que j’ignorais seraient à la base de l’échec. Car étant au village, les villageois me sollicitaient pour étudier avec leurs enfants. J’ai commencé donc à avoir une côte de popularité dans le village à cause de l’intelligence que j’avais. Notons que j’étais encore adolescent et je ne savais rien du tout des choses spirituelles.

L’année qui a suivi je suis venu sur Abidjan pour continuer les études. En classe de 2nd et 1ière, j’ai encore été brillant au point j’ai été classé parmi les plus méritant de l’école. Ma première année de Terminale D, les problèmes ont commencé. Je n’ai pas terminé l’année scolaire, car mon père qui était au Benin avait eu des problèmes financiers et n’a pas pu payer les frais de scolarités. J’ai fait une année blanche. Et le Seigneur m’a permis en cette année de faire sa connaissance. Ce qui m’a permis de reprendre l’année suivante. Sur tous les candidats présentés par notre école, nous étions deux en qui l’école avait pleinement confiance. Quelle ne fut ma grande surprise de constaté que j’ai lamentablement échoué. Partant de là j’ai commencé à me poser beaucoup de question en vue de comprendre l’origine de ses échecs aux examens et les blocages que je rencontrais. La rentrée scolaire qui a suivi, mon père a encore refusé que je reprenne la classe. J’avais à choisir une filière dans une grande école de la place pour y faire une année préparatoire de BTS. Ce qu’y a été fait. Pendant que j’étais en année préparatoire de Télécommunications, j’ai fais le BAC en candidature libre. J’ai encore échoué. En première année de BTS, j’ai été major de ma promotion (Télécommunications-Electronique-2IM) et l’année suivante je devais passer les examens du BTS. Qu’est-ce qui m’attendais ? L’année s’est bien déroulée et j’attendais les examens. Tout ce qu’il y avait à faire comme sacrifice, je l’ai fait : la prière, les supplications, les veillées d’études, la multiplication de groupe d’étude au point de devenir maigre comme quelqu’un qui portait une maladie incurable. J’étudiais, j’expliquais les cours et exercices à mes amis pendant nos heures d’études comme au téléphone, mais au fond de moi, l’idée de l’échec me terrifiait. Qu’allais-je dire et faire cette fois si j’échouais encore ?

Un soir revenant de la prière à l’église, et en partance pour la maison, une voix en moi me disait que j’allais échouer. J’ai commencé alors à pleurer en pleine rue demandant au seigneur la cause de mes échecs et de me permettre d’avoir ce BTS. Toute ma promotion m’avait largement dépassé, qu’ai-je fais au juste ? Qu’est-ce que Dieu voulais que je comprenne ? Tout abattu je suis entré à la maison et suis allé me coucher sans toucher mes cahiers cette nuit là.

Mes frères et sœurs, la bible est vraiment la parole de Dieu et l’Eternel siège dans sa parole. Il ne veut vraiment pas qu’on soit malheureux. C’est pourquoi il est écrit : « Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses. » Ps 34v6.

Cette nuit là, dans un rêve l’Eternel m’a révélé la source de mes échecs aux examens.

Dans un rêve, le seigneur m’a transporté en bordure d’un lac dans un village. J’étais arrêté et je regardais. Et j’ai vu une vieille femme, à moitié vêtu d’un pagne blanc, au beau milieu de l’eau, elle invoquait les esprits de cette eau. J’étais tellement éloigné que je n’entendais pas ce qu’elle disait. Et un vent léger à fait parvenir à mes oreilles les paroles de cette femme qui disait : « Faîtes pour qu’il échoue à son examen ». Dans le rêve, j’ai commencé à crié : « Non…..Qu’est-ce que je t’ai fais. Pourquoi je dois échouer ? » Je me suis réveillé et venais de comprendre la source de mes échecs.

J’ai supplié le Seigneur de m’en délivré et j’ai été admis au BTS. Ce jour là, j’ai connu la joie du succès.

Dieu est et restera fidèle. Jésus-Christ est et restera ma lumière et ma gloire.

A Lui soit toute la gloire.

Témoignage diffusé le 17 aout 2012 sur la page du groupe facebook TEMOIGNAGES

Categories: Témoignages

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.